Transat : Vendredi 8 mars

Nous voilà à moins d’une journée de notre atterrissage. Les vents son faibles, et nous louvoyons pour attraper le moindre souffle d’air. Ambiance lascive, entre baignades et manœuvres. Ces derniers jours, alors que nos besoins caloriques fondent sous le soleil, les apports prennent un style plus vosgien: pâtes, boites, etc… Toute vitamine et aliment frais est célébré.
Pour nous divertir, de la lecture, des dauphins qui annoncent la terre qui se rapproche, encore des baleines, beaucoup de poissons volants. Toutes nos lignes ont été arrachées par des monstres marins, car nous sommes passés au dessus des « hauts fonds » de la dorsale médio-atlantique (de -4500m environ, on passe a -560m). Vus que ces contemplations, baignades et couchers de soleil nous laissent du temps libre, Marie et Guillaume ont fabriqué leurs propres leurres et hameçons (avec des crochets IKEA). Tous arrachés en longeant un casier perdu, probablement recolonisé en une oasis flottante par les monstres sus-cités.
Sainte Lucie sera notre première île, nous délaissons Barbados (plus proche mais pas très intéressante).
Déjà 3 semaines que nous vivons dans ces quelques mètres carrés, étonnamment bien. Pas de clash à la loft story, gentiment soudés par nos activités.
D’ici, nous vous envoyons notre affection.
À bientôt sur les ondes.

Capitaine

Position : N13.57 W58.54

4 réflexions au sujet de « Transat : Vendredi 8 mars »

  1. Héloise

    Merci pour ces beaux récis toujours bien écrits et qui nous permettent de voyager un tout petit peu avec vous. A Paris, c’est tempête de neige à 10 jours du printemps. Ca ne vous donne pas envie de rentrer, n’est-ce pas? En tout cas, ravie que tout se soit bien passé et que vous profitiez comme des fous de ces moments uniques. Elle est pas belle la vie? Nous, on reprend le rythme des voyages version européenne et sur la courte durée d’un weekend mais c’est déjà bien! On pense fort à vous. Bises. Hélo

    Répondre

Répondre à Amandine Annuler la réponse.